Les belles histoires de Noël

La fuite du Père Noël

Ce matin, le Père Noël est un peu grognon, il bougonne dans son atelier et ses lutins font bien attention de ne pas le déranger, car ils ne veulent pas le mettre en colère.... L'ennui, c'est que les lutins ignorent pourquoi le Père Noël ne va pas bien, et ils n'osent pas le lui demander. C'est qu'il est très impressionnant le Père Noël, quand il se met à crier, même si c'est très très rare...

L'un d'entre eux décide d'aller voir Patou pour lui demander conseil. Il le cherche partout et finit par le dénicher dans la cuisine, en train de goûter un flan qui a l'air délicieux. Le lutin lui explique la situation et Patou essaie de se remémorer les dernières choses qui sont arrivées au Père Noël... Il s'est levé comme d'habitude, il n'avait pas l'air particulièrement soucieux ou contrarié. Il s'est préparé et a salué la Mère Noël, et il est ensuite parti à l'atelier. C'est donc là qu'il a du se passer quelque chose se dit Patou, mais quoi ?

Un peu désemparé, Patou part chercher Titoune qui est souvent au courant de tout ! Il lui explique la situation et lui confie les craintes des lutins de l'atelier. Mais le Père Noël n'a rien dit de particulier à Titoune, et celle-ci a beau se creuser la cervelle, elle ne voit pas ce qui a pu se passer...

Nos trois compagnons retournent ensemble à l'atelier et découvrent alors une scène horrible : le Père Noël est parti ! Il a laissé toutes ses affaires et a pris la poudre d'escampette. Cette fois-ci, la situation est grave ! Que se passerait-il si Noël ne pouvait avoir lieu ? Le domaine du Père Noël est grand : Patou et les lutins partent à sa recherche. Ils cherchent dans toute la maison, dans la poste, dans l'écurie où les rennes attendent tranquillement le grand jour... En vain ! Ils cherchent aussi dans les moindres recoins, dans le traîneau, dans les maisons des lutins... Ils sont terriblement inquiets : et si le Père Noël était parti pour toujours ?

Pendant ce temps là, Titoune est partie demander conseil à la Mère Noël. Celle-ci est très étonnée par le comportement de son mari qui est si gai d'habitude ! Avec Titoune, elle retourne la maison de la cave au grenier, vérifie que le Père Noël n'est pas simplement reparti se coucher, mais elle ne le retrouve pas. Le Père Noël a bel et bien disparu !!

Les lutins sont très tristes et se sentent abandonnés. Et le pire c'est qu'ils ne savent pas pourquoi ! Ont-ils fait une bêtise ? Que se passe t'il donc de si grave ? Ils décident de ne pas se laisser abattre et de tous se réunir pour chercher une solution et essayer de comprendre ce qui a bien pu se passer. Ils s'installent tous en rond et commencent à discuter lorsque Titoune s'exclame : "Il manque quelqu'un à cette réunion ! Nous avons oublié Mme Atoufo !" Patou se tape le front : "Mme Atoufo, bien sur ! La voilà la solution ! Nous allons lui demander où est parti le Père Noël !". Aussitôt dit aussi tôt fait ! La petite troupe part à l'autre bout du village, pour consulter la célèbre voyante.

Celle-ci accepte bien volontiers de leur rendre service : après tout, le Père Noël est aussi son ami et elle est aussi très soucieuse... Elle sort sa boule de cristal et la pose sur sa table de voyance. Il faut qu'elle se concentre car elle a tellement l'habitude de deviner si les enfants vont recevoir le jouet qu'ils espèrent qu'elle a du mal à faire autre chose. Elle commence par voir une farandole de lutins qui dansent autour du Père Noël. Ils semblent bien tous s'amuser, d'ailleurs. Mme Atoufo ne comprend pas, car les lutins qui sont autour d'elle ne peuvent pas être en même temps autour du Père Noël ! Elle chasse l'image de sa boule et se concentre à nouveau. Il faut qu'elle réussisse à localiser le Père Noël ! Autour d'elle, les lutins retiennent leur souffle pour ne pas faire de buée sur la boule de cristal.

Enfin, une nouvelle image apparaît ! C'est le Père Noël, et il est bien seul cette fois-ci ! Autour de lui, elle voit quelque chose de jaune, mais, elle ne parvient pas à deviner ce que c'est. En regardant un peu plus loin autour, elle voit de grosses taches noires et blanches. Soudain, elle comprend : "Il est à l'étable ! Avec la petite vache !" Les lutins se regardent un peu gênés... "Zut", se disent-ils, "on a complètement oublié de regarder dans l'étable !" Titoune et Patou se précipitent vers l'étable et y trouvent effectivement le Père Noël, qui caresse la petite vache sur le museau en lui parlant tout doucement :

- Tu comprends, petite vache, moi je travaille toute l'année, je fabrique les jouets, je les transporte, je les livre, et je ne joue jamais... Moi personne ne m'a jamais offert de jouet. Je ne vais quand même pas m'offrir un jouet moi-même... Mais je ne vais pas demander à mes amis de m'en offrir un. Je voudrais qu'ils le fassent spontanément, pour me montrer qu'ils m'aiment, eux aussi...

Titoune et Patou ont enfin compris la tristesse du Père Noël. Il a quitté l'atelier pour ne plus voir ces piles de jouets qui ne lui seraient jamais offerts. Ils approchent doucement du Père Noël et le prennent dans leur bras : "Mais vous savez bien qu'on vous aime, Père Noël !" Le Père Noël se sent tout penaud d'être ainsi découvert, mais la gentillesse qui brille dans les yeux de Titoune et Patou lui redonne du baume au coeur.

- Vous avez raison mes lutins, je ne vais pas me laisser abattre ! Il y a des enfants qui attendent leur cadeau et je ne vais pas les décevoir ! Et sur ce, il repart à l'atelier, tout ragaillardi.

Quant à Titoune et Patou, ils se disent que le Père Noël mérite effectivement de recevoir un cadeau ! Ils préparent alors une grande fête surprise et quelques jours plus tard, quand tout est prêt, que la salle est décorée, que les plats sont préparés, que la musique résonne dans toute la pièce, ils y mènent le Père Noël les yeux bandés... Quand celui-ci dénoue le bandeau, il aperçoit tous ses petits lutins qui ont concocté la surprise ! Tout heureux, il s'exclame : "Vraiment, je ne m'attendais pas à un si beau cadeau !", car plus qu'une fête, le Père Noël voyait là tout l'amour que lui portaient ses lutins.

Un peu plus tard, tandis que la fête battait son plein, Mme Atoufo qui avait été conviée comme invitée d'honneur, s'écria : "J'ai compris pourquoi j'ai vu les lutins qui dansaient dans ma boule de cristal ! C'était le cadeau du Père Noël !" Elle fut rassurée car elle savait maintenant que sa boule n'était pas cassée, et s'en fut danser la farandole.


Auteur : Mahora



©1998-2010 Cyberjunior.    Accueil - Conditions d'utilisation - Nous contacter
Liens partenaires : Jeux - recette de cuisine - Coloriage

Un site Cyberjunior